Le guide de la soudure carrosserie automobile pour les débutants

Envie d’apprendre la soudure carrosserie ? La rouille et les fissures sur la carrosserie peuvent facilement être réparées. Cependant, la plupart des gens ne s’en occupent pas ou préfèrent aller au garage pour les faire disparaître. En fait, avec les bons outils et les bons conseils, vous pouvez en venir à bout simplement !

Le problème c’est que la soudure carrosserie fait peur et beaucoup de mécaniciens amateurs voire professionnels ne s’y risquent pas. Pourtant, la technologie s’est améliorée et de nos jours tout le monde peut apprendre les bases.

soudure carrosserie

Cela ne veut pas dire que vous apprendrez du jour au lendemain ! Une bonne soudure nécessite beaucoup de pratique pour être parfaite. Mais cela ne doit pas vous arrêter.

Dans cet article, je vais vous démontrer qu’ajouter des compétences de soudeur à votre boîte à outils. du mécanicien n’est pas si compliqué. Je vais vous montrer quel type de soudure est le plus utile pour travailler sur votre voiture et vous donner quelques conseils pour commencer.

 

Quand votre voiture a besoin de soudure carrosserie ?

La soudure est le plus couramment utiliser pour la carrosserie et les gros travaux structurels. En tant que propriétaire d’une voiture, vous avez probablement déjà rencontré certains de ces problèmes :

  • De la rouille ou un trou dans la carrosserie
  • Une fissure au niveau de peau d’échappement

Peut-être avez-vous découvert un châssis fissuré, un silencieux fissuré ou un carter d’huile rouillé ?

Ces réparations sont facilement réalisable avec un poste à souder MIG et un peu de savoir-faire. Vous économiserez du temps et de l’argent en corrigeant le problème vous-même au lieu de remplacer des pièces entières.

La soudure vous donnera plus de contrôle sur vos réparations. Vous serez en mesure d’accomplir plus de tâches et des projets plus complexes. C’est une compétence incontournable pour les restaurations de voitures anciennes.

Si le véhicule sur lequel vous travaillez est rouillé, réparez-le au lieu de remplacer les panneaux. Le colmatage d’un carter d’huile qui fuit avec les matériaux que vous avez déjà sous la main économisera du temps, de l’argent et des matériaux !

 

Types de postes à souder

Le choix de votre poste à souder d’occasion ou neuf dépendra du travail que vous aurez à entreprendre.

On distinguera le poste à souder au chalumeau (à flamme) et le poste à souder à l’arc (MIG / MAG / TIG). D’une manière générale, plus l’intensité de votre poste à souder sera élevée, plus la fusion de votre métal sera grande et plus vous pourrez ambitionner de souder des pièces d’une épaisseur certaine.

Le poste à souder à l’arc

Très puissant et offrant un travail de grande qualité, le poste à souder à l’arc fonctionne selon le principe de l’arc électrique. Le dégagement de chaleur se fait par le passage entre l‘électrode et la pièce à souder. La chaleur dégagée provoque la fusion du métal et assure l’assemblage de la pièce à souder.

L’arc électrique étant capable d’atteindre une température de 4 500°C. Ce type de poste sera idéal pour tous vos gros travaux de ferronnerie, serrurerie …

Dans la famille des postes à souder l’arc, on distinguera :

  • Le poste à souder à arc ou transformateur électronique est préconisé pour l’assemblage de pièces épaisses (supérieures à 1,5mm d’épaisseur).
  • Le poste à souder Inverter ou onduleur est adapté à tout type de soudure. Léger, compact et facile à transporter, ce type de poste permettra, grâce à sa carte électronique intégrée régulant le courant, d’effectuer un travail de soudure rapide, facile et de qualité.
  • Le poste à souder MIG (Metal Inert Gaz : gaz de protection inerte inférieur à 5% de CO2) / MAG (Metal Active Gaz : gaz de protection actif supérieur à 5% de CO2) permettra aussi bien une soudure sur des pièces très fines (tôles en acier, inox ou aluminium) que d’une certaine épaisseur.
  • Le poste à souder MIG conviendra parfaitement pour toutes vos soudures sur tôles fines. Très performant et simple d’utilisation, il présentera l’énorme avantage de se passer de pièces de métal puisque le fil qui sort de la torche fera office de matière à souder.
  • Le poste à souder TIG, contrairement au poste à souder MIG, exigera l’apport de métal pour réaliser votre soudure.

D’une manière générale, vous choisirez le diamètre de l’électrode en fonction de l’épaisseur de métal à souder, sachant qu’une pièce dont l’épaisseur sera égale ou supérieur à 8mm exigera une électrode de 4mm.

Le poste à souder à flamme

La fusion du métal est provoquée par la chaleur de la flamme.

On distinguera 3 types de postes à souder à flamme :

  • Dotée d’une simple cartouche de gaz, la lampe à souder n’autorisera que de petits travaux de soudure en raison d’une chaleur de flamme limitée (1600°C maximum).
  • Le chalumeau mono gaz directement relié à une bouteille de gaz propane et dont la flamme peut atteindre 1800°C, vous permettra de souder aussi bien l’étain, le laiton, l’aluminium ou encore le zinc.
  • Le chalumeau bi-gaz alimenté par 2 bouteilles (une bouteille d’oxygène et une bouteille de gaz) atteindra une température de plus de 3000°C et s’avérera indispensable pour toutes vos soudures sur métaux ferreux.

 

Conseils d’utilisation d’un poste à souder

Comme tout outil potentiellement dangereux, il est impératif de respecter quelques règles de prudence. Le soudage générant de la fumée et des gaz, travailler, si possible, dans un endroit aéré. Si votre espace de travail est clos ou confiné, porter un masque.

Ne manipulez pas les pièces sans avoir préalablement revêtu une paire de gant adaptée.

Que vous fassiez l’acquisition d’un poste à souder occasion ou neuf, nettoyer systématiquement le laitier, durcit, au dessus du cordon de soudure.

Même s’il est rare, le risque d’incendie est toujours possible. Veiller, par conséquent, à garder un extincteur à portée de main.- pour éviter toute lésion aux yeux qui pourrait être irréversible, protégez-vous les efficacement avec un casque à souder ou une cagoule simple.

 

De quoi avez-vous besoin pour commencer ?

Il y a quelques outils dont vous aurez besoin pour commencer à souder. Certains d’entre eux sont sûrement déjà en votre possession mais je vais donner quelques exemples.

Le poste à souder est bien entendu l’élément principal de votre outillage de soudure. Vous trouverez sur le marché des postes à souder MIG livrés avec des préréglages pour la tension, le gaz et la température appropriés pour tout projet. Cela les rend faciles à utiliser dès la sortie de la boîte.

C’est un gros investissement (bien qu’ils coûtent moins chers qu’un poste à souder TIG). Je vous conseille d’investir dans un poste à souder MIG qui n’est pas un modèle pour « débutant ». Comme ça vous pourrez continuer à l’utiliser même quand vous serez un pro de la soudure.

Pour vous servir d’un poste à souder MIG pendant vos réparations, vous aurez besoin d’acheter quelques consommables et veillez à toujours être bien approvisionnés. Il n’y a rien de pire que de perdre du temps une fois que vous êtes lancer parce qu’il vous mande des  fournitures !

Le premier consommable est le fil à souder (fourré ou non). Le type de fil dont vous avez besoin dépendra des métaux que vous travaillez.

Ensuite vient le gaz de protection. Un gaz composé de 25% de CO2 et de 75% d’argon couvrira la plupart des projets de soudure.

Il existe également d’autres outils qui vous seront très utiles. Comme dit précédemment, vous avez probablement déjà la plupart d’entre eux :

  • Meuleuse d’angle pour nettoyer les soudures
  • Scie sauteuse pour réaliser des coupes fines et des ajustements
  • Ciseaux à métal pour couper des pièces
  • Aimants de soudeur ou pinces pour maintenir le métal en place pendant la soudure
  • Marteau
  • Jauge de soudure
  • Les mèches à souder par points sont également utiles. Ils peuvent enlever les points de soudure précédents lors du démontage des pièces que vous allez patcher. Ils empêcheront de faire des dommages excessifs.

 

Conclusion

La soudure est une nouvelle compétence enrichissante pour tous ceux qui travaillent sur leur voiture.

C’est pas évident de s’y mettre mais j’espère que vous comprenez qu’il n’y rien d’effrayant ou mystérieux. J’espère que cet article pour vous expliquer les différents éléments de la soudure MIG vous donnera envie de vous y mettre.

Avec la simplicité d’utilisation des postes à souder MIG d’aujourd’hui et quelques tutos sur Youtube, vous serez capable de réaliser des soudures difficiles en un rien de temps !

Vous aimerez aussi :